Questionnaire en ligne : 

Quectionnaire TASSP 5e PFMP

https://docs.google.com/forms/d/11fYrelYuJVOVOs317KVaWY1AQSU4uhB2KpJjkl-vld0/edit

Offre de parrainage Foucher : adhésion et connexion gratuite au site :

cliquer ici

Compte rendu de L’APES-LP et l’ANPBSE de notre entrevue au ministère de l'Education nationale le 26 septembre 2016.

cliquer ici.

 

 

Résultats de la consultation du questionnaire anonyme en ligne : cliquer ici : Synthèse des RESULTATS

Au 12 avril 2016, nous obtenons 134 réponses, sur 500 établissements qui préparent au bac ASSP en France, ce qui fait un pourcentage significatif et représentatif de réponses à 27 %. Merci à nos collègues, d’avoir répondu si nombreux ! Nous allons faire remonter à nos instances ministérielles.

 

cliquer sur     Nouveautés ( cours ressources )

Prochain café Seniors famille le samedi 5 novembre de 10h à 12 h

cliquer ici

pour savoir ce que vous avez manqué  à la date du 24 juin 2016.

centre social de la Benauge  24 rue Raymond Poincaré 33000 Bordeaux  Tram A arrêt thiers Benauge ou Bus 10.

 

cliquer sur CONFERENCE CAFE MEMOIRE BORDEAUX BASTIDE  

 

Nous venons de nous réunir pour notre congrès au Lycée Tregey rive droite de Bordeaux! Nous avons eu un moment très fort, la 4e conférence sur le maintien à domicile largement médiatisée par le SUD OUEST du 16 février 2016 !

«Nous souhaiterions créer un espace ouvert aux professionnels bénévoles, aux seniors et aux aidants de façon permanente une fois par mois, le samedi de 10h à 12h relayé par le CCAS de la Mairie de Bordeaux dans le quartier de Bastide, après avoir initié le projet par cette première conférence appelée »:

Qu'est-ce qu'un café mémoire: lieu de ressources pour les seniors ?

cafememoire

 

L’intégralité du CR de la conférence  de cette 4e rencontre est disponible sur notre site, catégorie bac ASSP,  animation-éducation à la santé  !

Nous remercions les professionnels, nos collègues enseignantes (certaines venues du Nord, des Landes) de leur présence, celle de nos élèves de Bac pro « Accompagnement soins et services à la personne », ainsi que les séniors présents.

Les apports et les échanges ont été indéniablement fondamentaux et très éclairants grâce aux conférenciers suivants :

Mme Emma Garcia consultante Clic[1] Rive droite Cenon

Elle décrit les dispositifs d’entrée en institution ou en service à domicile pour les seniors, les solutions pour accompagner les aidants familiaux et non familiaux, la consultation mémoire et ses retentissements quant aux solutions pour retarder les déficits cognitifs relatifs à la maladie d’Alzheimer !

Lors des premières consultations, au CLIC les aidants viennent pour des cas d’épuisement, de stress, lorsqu’ils suivent quotidiennement leur senior en perte d’autonomie. Ils cherchent des solutions pour l’accompagnement. Une coopération existe avec les cellules suivantes de façon à trouver la solution la plus adaptée pour la personne : Maison départementale de la personne handicapée(MDPH)- Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’aides et de soins dans le champ de l’Autonomie (MAAI).

Mlle Eloria Vigouroux-Zugasti, doctorante SIC Laboratoire Mica Bordeaux Montaigne nous a présenté son sujet de recherche intitulé :

« Internet et +60 ans : recherche d’information de santé et lien social.

Projet de recherche RISCA en lien avec la MAIF »

Ce projet de recherche vise à mesurer les risques informationnels des +60ans pratiquant la recherche d’information de santé, voire l’automédication.

Les pré-résultats suite aux recueils et à l’analyse des 36 entretiens, et des 339 questionnaires avec le seniors sont une source de renseignements précis, dont certains que nous pourrions qualifier préoccupants!

Les seniors consultent près de 100 sites dont très peu émanent de sources médicales scientifiques. Parfois derrière un pseudo nom de site dit médical très connu se cache un propriétaire de recettes de cuisine.

En parallèle, un projet européen (The HILDE), a été déposé portant sur l’éducation à la santé chez des personnes seniors présentant une culture de santé faible ou à risque.

Mme Murat insiste sur la formation à dispenser aux aidants, aux aides-soignants-aux assistants gérontologies. Au-delà du geste technique, c’est la relation avec le senior et patient qui doit être travaillée.

L’assistant gérontologie (ASG) intervient pour aider et soutenir les personnes fragilisées par la maladie dans les actes essentiels de la vie quotidienne, en tenant compte de leurs besoins et de leur degré d’autonomie.

Mr Lachal décrit la maladie d’Alzheimer comme se traduisant par des troubles cognitifs légers à sérieux quant à la mise en œuvre certaines capacités mnesiques et fonctionnelles chez la personne. Il n’y a pas des formes prédéfinies et des évolutions étiologiques déterminées.

Entrevoir les déficits mnésiques de cette maladie du vieillissement, y pallier, ou au contraire les accepter, et accompagner la personne lui paraît plus judicieux. Développer et pérenniser un réseau de bénévoles de professionnels et d’aidants est nécessaire, qui se réunisse à l’exemple de celui-ci ! Pour une relation d’accompagnement de qualité, elle doit être à la fois aidante, aimante, et bienveillante.

mains 

 


[1] Centres locaux d’Information et de Coordination (CLIC) pour obtenir des renseignements sur les aides aux personnes âgées.

[2]APDHES prépare au diplôme d'État d'aide-soignant et au certificat de mandataire judiciaire à la protection des majeurs MJPM.

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour
 

Rejoignez l'APES des LP sur facebook : fb 60